Maria Sohn

De nombreux concerts, en tant que solo ou comme musicienne de chambre, ont amené Maria à jouer dans de prestigieuses salles de concerts comme le Wiener Musikverein, la Wiener Konzerthaus, la Hofmusikkapelle Wien, le Crystal Hall Asahikawa et la Nippon Foundation parmi d’autres en Europe, en Amérique du Nord et au Japon. Les concerts de Maria ont été retransmis en direct à la télévision et à la radio, notamment par l’ORF (Austrian National Broadcaster) et le NHK (Japan Broadcast Corporation). Passionnée par la musique de chambre, la jeune violoniste joue régulièrement avec sa sœur, pianiste et claveciniste, Dubee Sohn, mais aussi dans le cadre de leur quintet de piano, le « von Webern Ensemble ». Son amour pour la musique baroque fait de Maria une violoniste baroque particulièrement inspirée. Régulièrement, elle joue des concerts comme soliste ou musicienne de chambre, aussi avec « l’Ensemble 1756 » dans toute l’Europe. Nominée comme l’une de leur dernière boursière, Maria a été récompensée et supportée par le célèbre « Herbert von Karajan Centrum ». Désireuse d’apporter sa musique à tous, elle a aussi joué de nombreux concerts caritatifs dans des hôpitaux ou pour des projets éducationnels dans des écoles, elle a notamment joué pour la plus importante organisation caritative d’Autriche « Licht ins Dunkel ». Née en 1991 au Japon dans une famille d’artistes, Maria Sohn a commencé le violon à l’âge de six ans. Après son départ du Japon pour Vienne à huit ans, elle intègre la classe de violon du pédagogue Michael Frischenschlager à l’Universität für Musik und darstellende Kunst Wien, un an après. Au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, elle a reçu les conseils avisés d’Olivier Charlier. Maria joue sur un violon gentiment prêté par le « Wolfgang-Boesch-Privatstiftung ».

Control panel screenshot