Florence Bouillot: Clarinette

Actuellement clarinettiste au sein de l’orchestre de la Garde Républicaine, Florence Bouillot s’initie à Tournon-sur-Rhône, en Ardèche, dès l’âge de cinq ans. Elle étudie ensuite avec Didier Reymond au conservatoire de Lyon, où elle obtient sa médaille mention très bien, puis chez Florent Héau au conservatoire de Rueil-Malmaison, où elle obtient un prix de perfectionnement mention très bien, avant d’entrer au CNSMD de Paris dans la classe de Michel Arrignon. En 2010, elle obtient son master II (ancien prix) du CNSMDP mention très bien. Florence détient un 1er prix au Concours européen de musique en Picardie, un 1er prix à l’unanimité avec félicitations au Concours national de Lempdes ainsi que les prix Vandoren et Marca au Concours de l’anche d’or à Hyères et a été demi-finaliste du concours international de clarinette Jacques Lancelot en 2012. Elle est invitée à travailler avec l’orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’orchestre national du Capitole de Toulouse, l’orchestre national de Lorraine, etc.…, sous la direction de grands chefs: Philippe Jordan, Michel Plasson, Tugan Sokhiev, Pinchas Steinberg, Peter Eötvös, Heinz Holliger, Dennis Russell Davies, Koen Kessels, Lionel Bringuier, Jean-Claude Casadesus, Pierre Cao, … et a participé à de nombreuses tournées, ce qui lui a permis de jouer dans de prestigieuses salles en France, Espagne, Italie, Allemagne, Japon, Etats-Unis, … Parallèlement, elle développe ses projets de chambriste à travers diverses formations (octuor, trio, quintette) auxquelles elle voue un attachement particulier.