Célia Oneto-Bensaïd

Célia Oneto Bensaid, originaire de Paris, commence le piano à 6 ans avant d’être admise quelques années plus tard au CRR de Paris. Elle y obtient parallèlement à son baccalauréat S mention bien, les DEM de piano (Chantal Fraysse) et d’accompagnement (Ariane Jacob) ainsi que son prix de concertiste à l’unanimité (Olivier Gardon). Elle est ensuite admise en 2010 à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle étudie actuellement en Master dans les classes de piano, de direction de chant, d'accompagnement vocal et de musique de chambre auprès de Claire Désert (assistant Emmanuel Mercier), Erika Guiomar (assistante Nathalie Dang), Anne Le Bozec (assistant Emmanuel Olivier) et Ami Flammer/Claire Désert. Elle y a également suivi les cours de musique de chambre, d'accompagnement et de lied de Reiko Hozu, Philippe Bernold, Daria Hovora, Jeff Cohen et Susan Manoff. Tout au long de son parcours, Célia a eu la chance de recevoir les conseils (depuis ses 16 ans) de Brigitte Engerer, ainsi que ceux de Rena Shereshevskaya, Florent Boffard, et Jean-Claude Pennetier. Elle participe également à de nombreuses masterclasses avec Michel Beroff, Eric Heidsieck, Roy Howatt, Philippe Bianconi, Pascal Devoyon, Bruno Rigutto et Jacques Rouvier. Contact Espace pro Presse Médias Concerts Biographie Accueil Elle se produit régulièrement en concert en France et à l'étranger dans des salles telles que le Théâtre du Châtelet, l'auditorium de la Cité de la Musique, l’Hôtel de Soubise, le Petit Palais, la Grange de Meslay, l'auditorium du Musée d'Orsay, la Salle Cortot, l'auditorium du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, le Grand salon des Invalides, le Château de Lourmarin, le Moulin d’Andé, le Prieuré de Chirens, le Reid Hall, le théâtre Adyar, le Château d'Ecouen, le théâtre de l'Encre en Guyane (Cayenne) mais est également invitée à jouer dans les festivals Arts Terra, Voix-là, Pianoscope (dernière édition dirigée par Brigitte Engerer), le festival d'Elne, les concerts d'Esther, et le festival de Senlis. On a aussi pu l’entendre avec l’orchestre de la Garde Républicaine dans le 3ème concerto de Beethoven, sous la direction de François Boulanger, dans le 4ème concerto de Beethoven et To Bill or not to Bill de Raymond Alessandrini avec l'orchestre Mélo'Dix sous la direction de Fabrice Parmentier ; elle interprète en 2013 le 1er concerto de Chopin dans sa version quintette. Très curieuse de musique contemporaine, Célia a eu l'occasion de collaborer avec les compositeurs Stéphane Delplace, Thierry Escaich et Fabien Waksman, compositeur lauréat de musique symphonique de la SACEM en 2012, dont elle a interprété une pièce lors de la cérémonie de remise des prix au Casino de Paris, diffusée en direct sur Youtube. Elle est invitée sur France Musique en février 2014 par la journaliste Gaëlle Le Gallic dans le cadre de son émission "Génération Jeunes Interprètes", puis en juillet 2014 sur Radio Shalom dans l'émission "Classicora" de Frédéric Hutman. On l'entend également sur les ondes de France Musique durant l'été 2014 dans "Le magazine des festivals" de Stéphane Grant, et en concert en direct de la Roque d'Anthéron. Chambriste passionnée, elle compte parmi ses partenaires privilégiés la violoniste Raphaëlle Moreau, et la soprane Marie?Laure Garnier (révélation ADAMI 2013) avec laquelle elle forme le duo Nitescence actuellement en Master de musique de chambre au CNSMDP, après avoir obtenu leur licence en juin 2013 mention Très Bien à l'unanimité. Elle a également fondé l'ensemble Eria, à géométrie variable avec le violoniste Etienne Espagne, la violoncelliste Karlien Bartels et la clarinettiste Florence Bouillot. En 2010, Célia a été finaliste du concours international de Campillos en Espagne, en 2011 elle a obtenu le 2ème prix lors du concours international Opus Yvelines (catégorie excellence), le 1er prix au concours d’Aix-en-Provence (catégorie moins de 21 ans), le 3ème prix au concours international de Chatou, et le 1er prix au concours International Nice Côte d’Azur (Diplôme de concert). En 2012, elle est finaliste du concours international de Lagny-sur Marne, et gagne le 1er prix ainsi que le prix du public au concours international Claude Bonneton. En 2013, elle fait partie des quatre finalistes du concours "Les virtuoses du cœur", est l'unique européenne finaliste et boursière au concours international Francis Poulenc et est la seule lauréate pianiste 2013 de la fondation CZIFFRA. Enfin en 2014, elle gagne le 3e prix au concours international Gabriel Fauré présidé par Jean-Philippe Collard (1er prix non attribué). Elle remporte le Campus d'Argent, le prix de la Sacem (pour la meilleure création avec orchestre), le prix du magazine Pianiste, du site jejouedupiano.com et le prix spécial Dutilleux en 2015 au concours international Piano Campus. Elle est invitée pour l'été 2014 au prestigieux festival La Roque d'Anthéron dans les ensembles en résidences ; durant ce même été elle est appelée à remplacer la pianiste Marie-Josèphe Jude pour un concert au festival "Sons d'une nuit d'été" en Suède près de Stockholm. Elle a fait ses débuts en janvier 2015 à la Philharmonie de Paris dans le cadre des concerts Préludes.